Growth daubes et tapering (reporting septembre)

En bourse, le vent peut tourner très vite. Les derniers jours de septembre en sont un bon exemple. La crainte d’une inflation pas si transitoire que ça a engendré un frémissement sur les taux. Oh My God !

Reporting au 30/09/2021 après la clôture

Performance et commentaires

  • Valeur du portefeuille : 318 612 €
  • Performance YTD : +20,2%
  • Valeur de la part1Depuis le début du suivi en octobre 2015 : 190,5

Ça dégorge pas mal par rapport au mois dernier. Pourtant, le portefeuille était à son plus haut il y a moins d’une semaine affichant fièrement presque +30% YTD ! Qu’est-ce qui s’est passé de si grave ?

Une hausse des taux pardi ! Pas si terrible que ça d’ailleurs (le 10 ans américain reste autour de 1,5% et le 10 ans allemand est toujours franchement négatif). N’empêche que ça a suffi à faire dévisser tous les secteurs très richement valorisés : SaaS, cloud, e‑commerce et, dans une moindre mesure, notre cher secteur du luxe qui avait déjà bien à faire avec la Chine. À l’honneur pour changer : les secteurs value et l’énergie. Le portefeuille étant beaucoup plus exposé à la première catégorie qu’à la seconde, il subit le mouvement de plein fouet.

perf comparé cw8, cac et portefeuille
Je n’ai même pas eu le temps de me réjouir de voir le portefeuille redépasser le CW8, qu’il s’est pris la claque de la deuxième rotation sectorielle. Monde cruel.

Ma poche « tech en devenir » est en première ligne, car les valeurs en forte croissance, aux valorisations souvent énormes, sont les plus exposées à une hausse de taux. C’est normal, la promesse d’un rendement élevé dans quelques années dans un environnement de taux zéro vaut plus que la même promesse lorsqu’une rémunération correcte peut être obtenue immédiatement. 

Reste que j’ai globalement une grande confiance dans les entreprises en portefeuille. Si la promesse de croissance est tenue, le rendement viendra, même si c’est plus tard que prévu du fait d’une contraction des multiples. Je n’ai des doutes que pour les growth daubes en manque de croissance (au rang desquels j’hésite à placer Jumia et Fastly) ou les fraudes pures et simple comme Nikola. Pour cette catégorie, je n’aurais qu’un mot : cheh !

Tout cela ne répond pourtant pas à la question du moment : est-ce que l’inflation revient ou pas ? L’explosion des prix de certaines matières premières, en particulier du gaz naturel, inquiète. Des pénuries d’électricité sont à craindre cet hiver. Elles sont déjà bien réelles en Chine. Tout cela pèse sur l’ambiance et fait craindre un tapering anticipé puis une hausse des taux non moins douloureuse. 

Chauffage économique, hiver 2021 (allégorie)
Certains craignent déjà que le plus économique cet hiver soit de se chauffer avec des billets de banque. Gardez raison les amis !

Mon avis reste que nous avons à faire à une classique inflation de sortie de crise. Elle est particulièrement forte et durable parce que la crise l’a été aussi ! Là où les lockdowns ont remplis les stocks jusqu’à créer des prix négatifs, il faut maintenant recréer ces stocks. La production ne suit pas du fait des mesures sanitaires qui ralentissent l’activité, mais aussi des aides des États qui conduisent beaucoup de personnes à se maintenir bien confortablement en dehors du travail.

Les politiciens américains ont beau jeu de traiter Powell d’homme dangereux2« Sen. Warren calls Fed Chair Powell a ‘dangerous man,’ says she will oppose his renomination », CNBC, 20/09/2021 Ce sont pourtant eux, en premier lieu les Démocrates, qui maintiennent des aides qui alimentent la consommation tout en asséchant le marché du travail.

Elle est là la particularité de cette sortie de crise : les gouvernements (et peut-être aussi les peuples il faut bien le dire) ont pris goût à l’argent gratuit. En quelques sorte, la peur que le patient trébuche si on lui enlève ses béquilles conduit à accepter qu’il ne marche plus jamais. Cette course à la dépense publique et son impact sur les mentalités sont pour l’instant les seuls éléments qui me font craindre une inflation durable.

En même temps, il sera très difficile de maintenir les politiques d’argent magique en cas de hausse de taux. Les endettements massifs souscrits à l’occasion du Covid sont pour l’instant sans douleur puisque la dette ne coûte rien. Si ce n’est plus le cas très bientôt, ça va faire mal.

Heureusement, le marché sait réguler mieux que n’importe quelle autorité. Si les taux montent du fait des excès de dépenses publiques, les États vont devoir se calmer, de gré ou de force. Cela devrait réduire la demande puis freiner les hausses de prix avec une nouvelle crise à la clé.

Les taux n’auront alors plus aucune raison de monter. Les facteurs déflationnistes de long terme reprendront le dessus. Entre temps, il est malheureusement à craindre que beaucoup de prix aient effectivement augmenté. Mais il ne faudra pas s’y tromper, on commence déjà à nous faire passer des hausses de prix dues à la transition écologique comme liés à la crise Covid. En Angleterre, on peine à différencier les effets du Brexit et du Covid.

Il a bon dos ce Covid !

Mouvements et actualités

Cette actualité « terrifiante » (remarquez les guillemets) ne modifie en rien ma stratégie : acheter des entreprises de qualité et les garder longtemps. Mon portefeuille est 100% investi, les mouvements restent donc rares. En septembre, je n’ai effectué que quelques ajustements en PEA profitant des frais de courtage réduits de la loi Pacte.

  • Allégrement de l’ETF Lyxor Europe Tech 600 : décision motivée par une belle plus-value (+40%) et un overlap important. ASML, Prosus et Dassault systèmes représentent en effet une part importante de cet ETF alors que je les ai déjà en portefeuille. En gros, ce que m’apporte donc cet ETF, c’est une exposition à des « daubes » que je ne veux pas acheter en direct (comme le mastodonte SAP).

Renforcements à dose homéopathique :

  • EDP Renovaveis : le renouvelable devrait bénéficier indirectement de la hausse des prix de l’énergie.
  • Cellnex : en solde sur un conseil d’analyste auquel je n’accorde aucun crédit.
  • La Française de l’Energie : j’espère qu’un jour quelqu’un va s’apercevoir que cette micro pépite est aussi un producteur de gaz ! 
  • Moncler : winter is comming 
  • Diasorin : qualità italiana

Voilà, c’est tout pour ce mois !

Pour finir, la traditionnelle représentation du portefeuille sous forme de longue traine.
(Image HD)

Liste des titres en portefeuille au 30/09/2021 :

Microsoft Corporation15825€5.0%+537.5%+13342€
LVMH Moet Hennessy Louis Vuitton SE (PEA)14262€4.5%+100.4%+7147€
Dassault Systemes SE (PEA)14096€4.4%+63.8%+5489€
Alphabet Inc Class A11544€3.6%+133.9%+6608€
Adobe Inc10441€3.3%+56.0%+3749€
Sika AG9344€2.9%+76.3%+4044€
Nemetschek SE (PEA)8617€2.7%+37.7%+2358€
Amazon.com, Inc.8511€2.7%+40.5%+2453€
Hermes International SCA (PEA)8376€2.6%+61.7%+3196€
Alphabet Inc Class C6905€2.2%-+6905€
Nestle SA6679€2.1%+229.3%+4650€
ASML Holding NV (PEA)6459€2.0%+108.2%+3357€
Ferrari NV (PEA)6333€2.0%+12.3%+696€
Cloudflare Inc6323€2.0%+202.3%+4231€
Groupe LDLC SA (PEA)6188€1.9%+215.7%+4228€
Shopify Inc5854€1.8%+85.0%+2689€
TotalEnergies SE (PEA)5085€1.6%+22.1%+919€
Delta Plus Group S.A. (PEA)4994€1.6%+129.8%+2821€
Straumann Holding AG4676€1.5%+116.1%+2512€
Visa Inc4617€1.4%+13.5%+549€
Facebook, Inc. Common Stock4396€1.4%+68.4%+1786€
Argan S.A.4387€1.4%+160.0%+2700€
NVIDIA Corporation4293€1.3%+96.9%+2112€
Equinix Inc4094€1.3%+30.7%+962€
LYXOR MSCI WOR PEA (PEA)4082€1.3%+34.4%+1046€
Upstart Holdings Inc3826€1.2%+244.3%+2715€
Interroll Holding AG3657€1.1%+104.4%+1868€
Palantir Technologies Inc3135€1.0%+168.4%+1967€
Rubis SCA (PEA)3049€1.0%-24.7%-1003€
Envea SA (PEA)2736€0.9%+8.4%+211€
Crowdstrike Holdings Inc2547€0.8%+124.6%+1413€
Crown Castle International Corp2544€0.8%+27.4%+547€
Adyen NV (PEA)2415€0.8%+68.3%+980€
Dream Industrial Real Estate Invest Trst2395€0.8%+100.7%+1201€
Farfetch Ltd2363€0.7%+121.2%+1295€
Qt Group Oyj2323€0.7%+143.3%+1368€
Sonova Holding AG2302€0.7%+57.8%+843€
Nike Inc2257€0.7%+56.7%+816€
Lightspeed Commerce Inc2248€0.7%+106.2%+1158€
WP Carey Inc2208€0.7%+16.4%+311€
Sea Ltd2202€0.7%+97.0%+1084€
Berkshire Hathaway Inc. Class B2121€0.7%+46.0%+668€
Progyny Inc2029€0.6%+69.1%+829€
Compagnie Generale ds Etblsmnts Mcln SCA (PEA)1992€0.6%+45.0%+618€
Neoen SA (PEA)1985€0.6%-18.8%-458€
Etsy Inc1975€0.6%+88.9%+929€
Immobiliere Dassault SA1850€0.6%-3.4%-65€
Carl Zeiss Meditec AG (PEA)1827€0.6%+74.3%+779€
Dropbox Inc1817€0.6%+21.6%+323€
Vestas Wind Systems A/S1743€0.5%+18.0%+266€
Vitrolife AB1684€0.5%+61.8%+643€
L’Air Liqud Soct Ae pr l’Edeetl’EndsPsGe (PEA)1663€0.5%+11.0%+165€
Temenos AG1648€0.5%+23.8%+317€
Alfen NV1638€0.5%+67.2%+658€
Walt Disney Co1607€0.5%+35.7%+423€
Paypal Holdings Inc1573€0.5%+40.7%+455€
Twitter Inc1565€0.5%+97.8%+774€
Spotify Technology SA1557€0.5%+20.4%+264€
Stag Industrial Inc1525€0.5%+47.8%+493€
Altarea SCA1496€0.5%+63.0%+578€
Rockwool International A/S Class B1481€0.5%+12.0%+159€
Apple Inc1466€0.5%+30.3%+341€
Sartorius Stedim Biotech SA (PEA)1451€0.5%+57.2%+528€
Mercadolibre Inc1450€0.5%+23.5%+276€
Square Inc1450€0.5%+30.4%+338€
Constellation Software Inc.1414€0.4%+41.9%+418€
salesforce.com, inc.1405€0.4%+34.6%+361€
Prosus NV (PEA)1380€0.4%-24.8%-454€
Fisker Inc1379€0.4%+31.5%+330€
Zscaler Inc1359€0.4%+55.3%+484€
Tesla Inc1339€0.4%+10.5%+127€
SimCorp A/S1328€0.4%-7.5%-108€
Prologis Inc1300€0.4%+32.4%+318€
Alibaba Group Holding Ltd — ADR1278€0.4%-46.1%-1096€
AMUNDI PEA EM ASIA (PEA)1260€0.4%+29.6%+288€
Veeva Systems Inc1244€0.4%+8.6%+98€
Mongodb Inc1222€0.4%+29.1%+276€
Icade SA1221€0.4%+21.4%+215€
Unity Software Inc1199€0.4%+14.1%+148€
Baidu Inc1195€0.4%+8.7%+96€
HubSpot Inc1168€0.4%+37.4%+318€
Realty Income Corp1120€0.4%+9.2%+94€
Moncler SpA (PEA)1113€0.3%+1.7%+18€
Docusign Inc1112€0.3%+15.2%+147€
Fiverr International Ltd1104€0.3%-4.3%-50€
Intel Corporation1104€0.3%-9.2%-111€
Twilio Inc1102€0.3%+3.3%+35€
EDP Renovaveis SA (PEA)1092€0.3%+2.8%+30€
Workday Inc1079€0.3%+3.3%+34€
Blackline Inc1020€0.3%-4.6%-49€
Cellnex Telecom SA (PEA)1013€0.3%+9.5%+88€
Moderna Inc997€0.3%-4.8%-50€
Xiaomi Unsponsored ADR Representing 5 Ord Shs953€0.3%-5.0%-51€
Beyond Meat Inc909€0.3%-24.3%-292€
DiaSorin SpA (PEA)907€0.3%+18.7%+143€
Nintendo 8 ADR Representing Ord Shs870€0.3%-20.1%-218€
Coupang Inc818€0.3%-23.1%-245€
WD-40 Company800€0.3%-17.5%-169€
Esker SA (PEA)792€0.2%+11.5%+81€
DISCOVERY COMMUNICATIONS INC. Common Stock723€0.2%-27.8%-279€
L’Oreal SA (PEA)715€0.2%+43.1%+215€
La Francaise de l Energie SA (PEA)714€0.2%-4.3%-32€
flatexDEGIRO AG (PEA)662€0.2%-29.5%-276€
Teladoc Health Inc657€0.2%-38.7%-414€
Cnova NV (PEA)650€0.2%+4.0%+25€
Zalando SE (PEA)635€0.2%-3.0%-20€
Schrodinger Inc614€0.2%-43.7%-477€
Daimler AG (PEA)614€0.2%+6.9%+39€
StoneCo Ltd570€0.2%-51.7%-610€
Covivio Hotels SCA553€0.2%+12.1%+60€
Fastly Inc524€0.2%-50.9%-542€
Jumia Technologies AG — ADR482€0.2%-50.9%-498€
Gecina SA466€0.1%+2.0%+9€
Fastned BV436€0.1%-1.1%-5€
LYXOR STX EU TECH (PEA)423€0.1%+30.4%+99€
Hoffmann Green Cement Tech SAS (PEA)410€0.1%+17.3%+60€
Teleperformance SE (PEA)340€0.1%+18.3%+53€
FDJ (PEA)222€0.1%+4.6%+10€
Worldline SA (PEA)198€0.1%-13.6%-31€
Topicus.com Inc91€0.0%-+91€
  • 1
    Depuis le début du suivi en octobre 2015
  • 2
    « Sen. Warren calls Fed Chair Powell a ‘dangerous man,’ says she will oppose his renomination », CNBC, 20/09/2021

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *